Nos ouvrages
CHASSE - PECHE
 
   
parmi les ouvrages de notre catalogue.

Oeuvres d'art 
Promos  
La pêche à la mouche moderne en France.
5 €



Rubriques  



Commandes  



Liens  

Livre-Rare-Book
L'Afficheur
La dolce vie d'chat
La Bouquinerie
DETAIL D'UN OUVRAGE


TITRE : INSTRUCTION POUR LES JARDINS FRUITIERS ET POTAGERS - AVEC UN TRAITé DES ORANGERS, ET DES REFLéXIONS SUR L’AGRICULTURE.

AUTEUR : LA QUINTINYE Jean de

EDITEUR : A Paris, par la Compagnie des Libraires, 1746. 2 volumes in/4, reliure plein veau du temps, dos à 5 nerfs à caissons dorés et pièces de titres, bandeaux (petites gravures très fines), culs de lampes, lettrines historiées ; volume 1 : 48 p., 4 f. n.p., 591 p. ; 12 planches, vignettes in-texte - volume 2 : 6 f., 585 p., 14 f., . ; 1 planche ; vignettes in-texte. Puis suivent avec une pagination commune : de la culture des fleurs, 359 à 554, et :nouveau traité de la culture des melons, 555 à 562, enfin : l'art de tailler les arbres fruitiers 563 à 587. Vol 1 : manques sur les coiffes, les deux pièces de titre ; usures marquées sur les coins des plats ainsi que pour le tome 2.. Complet des 13 planches.
Jean de la Quintinye (1626 - 1688). Il exerça la profession d’avocat à Paris avec beaucoup de talent. Le président de la Chambre des comptes lui confia alors l’éducation de son fils. De la Quintinye occupe ses loisirs à observer les plantes du jardin de la maison de Tambonneau où il est employé et c’est en accompagnant son élève en Italie que nait sa vocation d’horticulteur. De retour à Paris son employeur lui abandonne la direction de son jardin. Les personnalités de l’époque qui fréquentaient le Tambonneau lui demandèrent alors d’en établir de semblable sur leurs domaines. Il créa ainsi les portagers-fruitiers de Chantilly pour le Grand Condé, pour Fouquet à Vaux le Vicomte, pour le duc de Montausier à Rambouiller et pour Colbert à Seaux. C’est sur la proposition de ce dernier que La Quintinye entra au service de Louis XIV qui le chargea de la direction des ses jardins fruitiers et potagers. En 1678 il commença son oeuvre principale, le potager du roi. Les travaux portant sur près de huit hectares, durèrent 5 années. Il a subsisté et est occupé de nos jours par l’Ecole Nationale d’horticulture de Versailles. La quintinye est considéré comme le père de la culture forcée (il servait des asperges en décembre, des laitues en janvier...) ce qui à l’époque était considéré comme un tour de force. Il a également beaucoup contribué à la propagation de la culture en espalier et contre-espaliers. La première édition de cet ouvrage date de 1690, chez Barbin.G.A.Pritzel 2394.

REFERENCE : 7291 PRIX : 1450€
Ajouter à votre selection


XL NET
Design © 2006 yassineb